Vous êtes ici : Entreprendre |  Agriculture | 
Une histoire agricole structurante

Nos communes ont un riche passé agricole.

La culture de l'amandier et de l'olivier se développe depuis le Moyen-Age et façonne encore nos paysages. La garance, utilisée comme teinture, a été cultivée à partir du XVIIIème siècle sur les communes de Charleval, Sénas et Salon de Provence. Cette activité a provoqué dès cette époque un accroissement considérable de la population.
Après la Révolution, l'ouverture de la route de la transhumance et l'extension de l'irrigation ont permis le développement de l'élevage bovin en plaine. Le bétail appréciait particulièrement l'herbe de la Crau.
Un ensemble de conditions naturelles favorables, allié à la maîtrise des techniques d'irrigation, a permis l'extension des cultures maraîchères et fruitières. La culture des orangers et des plantes exotiques a été rendue possible sous les premières serres de verre chauffées à Salon. La ville était déjà dans les années 1830 un important centre de production de fruits et légumes.

Imprimer Haut de page Fermer